Home » actualité » Arnaud Montebourg, Audrey Pulvar et le conflit d’intérêt

Arnaud Montebourg, Audrey Pulvar et le conflit.
Il aura suffi d’un quart d’heure à la direction d’Audrey Pulvar pour réagir. Alors qu’Arnaud Montebourg terminait son passage au journal télévisé à 20h30, la journaliste aurait reçu un coup de fil de ses employeurs peu après, lui annonçant qu’elle perdait son émission politique. Une décision qui aurait été unilatérale. « Je constate que c’est toujours aux mêmes que l’on demande des certificats de probité », a déclaré quelque peu fâché Arnaud Montebourg, tout récent candidat aux primaires du PS.

Invité du Grand Journal de Canal+ lundi soir, Arnaud Montebourg n’a pas échappé aux questions des chroniqueurs sur sa compagne, auxquelles il a simplement répondu: « Je me réjouis que France inter l’ait maintenue ».

Montebourg: « Je suis le principal défaut d’Audrey Pulvar », Renaud Revel, L’Express,

—————————

Télérama : Cet appel, vous l’adressez au CSA… que vous jugez sévèrement.

Arnaud Montebourg : Le CSA n’est que le relais docile du pouvoir […] Aujourd’hui, je réclame plus de débats politiques à la télévision, mais aussi, plus largement, une réforme du système de régulation audiovisuelle : avec ses nominations politiques, son manque d’exigence, ses connivences, il est hélas vermoulu.

Télérama : Il permet, par exemple, qu’une Béatrice Schönberg puisse présenter le 20 heures alors qu’elle est femme de ministre ?

Arnaud Montebourg : Oui, alors qu’il y a un conflit d’intérêts évident… Dans le monde politico-médiatique actuel, ceux qui ont le pouvoir se permettent de piétiner les règles du jeu. Il est temps que cela change.

Arnaud Montebourg s’attaque à la politique spectacle sur le petit écran – « C’est décidé, je boycotte » Télérama n°2937, 26/04/ 2006

via un tweet de @laurentguimier

Laisser un commentaire