Home » actualité » Assurance habitation : une obligation pour être en sécurité

Incendie, vols, accidents domestiques,…tels sont les imprévus qui peuvent survenir au sein d’une maison, et ce, que l’on soit propriétaire ou locataire. Pour couvrir les frais dus à ces sinistres, il est indispensable de souscrire à une assurance habitation de qualité. 

Une couverture essentielle

L’assurance maison n’est pas obligatoire pour les propriétaires. Néanmoins, même si la loi n’oblige pas un propriétaire à souscrire à une assurance, il est plus prudent de disposer d’une couverture adaptée à son logement. 

Un sinistre engendre souvent des dégâts matériels, voire humains. Le devoir des propriétaires ou des locataires est donc de réparer ces dommages. Les frais de réparation peuvent être remboursés par l’assureur à condition d’avoir une assurance habitation adaptée. Dans le cas contraire, il faudra régler l’intégralité des frais…

Outre le paiement des dépenses dues à des dégâts, l’assurance peut être utile dans le cas de problèmes impliquant des personnes tierces. Si par exemple, il y a un dégât des eaux au sein du logement, et qu’il s’est étendu vers un bâtiment voisin, l’assureur pourra contribuer au paiement des charges liées.

Une obligation pour tout locataire

En louant une maison ou un appartement, le locataire a certaines responsabilités, dont celles de réparer les dommages qui ont eu lieu pendant la durée de la location. Ainsi, avant de s’installer, le locataire est tenu de fournir à son propriétaire un document attestant qu’il bénéficie d’une assurance habitation. Si le locataire ne peut pas fournir ce justificatif, le propriétaire a le droit de résilier le bail.

Bon à savoir : dans le cas où le logement loué est de type « meublé », le locataire n’est pas obligé de souscrire à une assurance habitation. Néanmoins, lorsqu’un sinistre se produit, il doit procéder au remboursement de son propriétaire ainsi que de ses voisins si jamais les dommages sont collatéraux. 

Notons qu’une assurance habitation se décline en diverses variantes :  responsabilité civile, contrat multirisque…Plus il y a de garanties, plus le montant de la prime est élevé.

Laisser un commentaire