Home » actualité » final fantasy

Final Fantasy.

le jeu sort le 18 décembre 1987 sur Famicom, il trouve son public et c’est un beau succès avec 500 000 copies vendues. Ouf ! Square peut survivre encore quelques temps. Dès ce premier jeu, beaucoup d’éléments qui vont devenir récurrents sont déjà présents comme les musiques d’intro du jeu et de la victoire après un combat ou les déplacements en aéronef.

Évidemment pour continuer son parcours, Square met immédiatement la suite en chantier.Final Fantasy II débarque presque un an après jour pour jour. Il fait évoluer la série avec un scénario qui s’est complexifié. Mais surtout il voit apparaitre les Chocobos qui deviendront les mascottes de la série. Ce sont 700 000 ventes qui sont réalisées. La même année, Square cesse tout développement sur le Famicom Disk System et c’est la fin du label DOG. À noter que le tout premier Hanjuku Hero débarque aussi en 1988, sorte de jeu de stratégie à l’humour typiquement japonais.

En 1989, Square s’intéresse à la Game Boy sortie cette même année et y créé Makaitôshi SaGa, le premier de la nouvelle série SaGa. En mars, Square prend un peu plus son destin en main et fonde Square soft, Inc aux États-Unis. La société peut alors assurer elle-même l’édition de ses jeux en Amérique du Nord qui découvre, en 1990, Final Fantasy et Makaitôshi SaGa qui est rebaptisé The Final Fantasy Legend en étant localisé. Cette filiale assure aussi le développement de jeux pour ce nouveau territoire avec par exemple : Rad Racer II qui ne sortira jamais au Japon.

Pendant ce temps, Final Fantasy III débarque sur le territoire nippon. Il est le premier à adopter un système de Job et introduit les invocations ainsi que les Moogles dans le background. Il s’écoule à 1,4 millions d’exemplaires. Avec Final Fantasy, Square possède désormais la série de RPG la plus importante au Japon après Dragon Quest.

undefined


Jacquette de Final Fantasy III

Laisser un commentaire